L'Amniotect, diagnostic précoce de la rupture prématurée des membranes

 

La rupture prématurée des membranes (RPM) est une complication grave observée dans 5 à 10% des grossesses.
Les conséquences de la RPM sont sévères en terme de prématurité et d’infection materno-fœtale. Le diagnostic pré, en cas de suspicion de RPM, est indispensable pour assurer au fœtus et à la mère une prise en charge optimale. L’Amniodetect permet de différencier un écoulement de liquide amniotique, d’urine ou de simples pertes blanches.

 

Amniodetect est le premier test non invasif.

Une bandelette colorimétrique, insérée dans l’épaisseur d’un protège-slip sera détachée, puis placée dans une boîte de séchage avant lecture.
Cette bandelette se colore différemment en fonction du pH. Après 10 min de séchage, la bandelette se colore en bleu en présence de liquide amniotique,
et redevient jaune si elle a été au contact d’urine ou de leucorrhées banales.

Amniodetect permet un dépistage précoce de la fissuration de la poche des eaux.

Il invitera la patiente à se rendre rapidement à la maternité afin de recevoir les soins nécessaires.

 

Rupture prématurée des membranes
La rupture prématurée des membranes (la RPM) est l’ouverture de l’œuf avant le début de l’accouchement appelé travail.

La rupture prématurée des membranes avant le terme de huit mois est la première cause d’accouchement prématuré. Elle n’est retrouvée que dans 40 % des cas.


Causes mécaniques :

- traumatisme direct ou indirect (coup porté au niveau abdominal, accident de circulation, rapports sexuels, etc.)

- obstétricale : grossesse gémellaire, hydramnios – iatrogène : complication d’une amnioscopie, de la pose d’un laminaire au cours d’une interruption volontaire de grossesse (IVG).

Causes infectieuses de la filière génitale :

C’est la principale urgence à éliminer devant toute RPM : - Chorioamniotite – Vulvo-vaginite – Endométrite

Cause inconnue : 60 % des RPM.

 

Ce qui a fait discuter la possibilité d’une fragilité constitutionnelle de la poche amniotique de certaines femmes, responsable de RPM répétés lors des différentes grossesses.

Il est donc indispensable de réaliser un diagnostic, en cas de suspicion de RPM, pour assurer à la mère et au fœtus une prise en charge optimale.

 

Pour plus d'informations, visitez notre site dédié www.amniodetect.com

 

Amniodetect offre à la patiente :

  • Un test utilisable au domicile.
  • Diminution du stress.
  • Auto-surveillance évitant les allées et venues à l’hôpital ou à la clinique.

 

Amniodetect offre au praticien :

  • Un recueil de liquide dans la durée.
  • Idéal en cas de suspicion de RPM.
  • Une surveillance idéale après réalisation de gestes invasifs :
  • Amniocentèse.
  • Cerclage du col.
  • Version par manœuvre externe (VME).

 

Prescrivez Amniodetect à vos patientes.
Ce test Gyneas est également disponible en pharmacie sous la ref : 20.015 – Code : CIP 4288937


 Télécharger la notice d’utilisation

 

Pour plus d'informations, visitez notre site dédié www.amniodetect.com



 


Besoin de renseignements?

On vous rapelle ! Il suffit de saisir votre numéro de téléphone

Vous pouvez aussi directement contacter Judith au 01.80.40.01.65 ou par mail jguez@gyneas.com

Contactez-nous

Notre service client est à votre écoute au :

Tél. :01.80.40.01.65

Contacter notre service client